1ère , 2° & 3° étape : Fréjus, La Motte et Draguignan

Première pause au Marché de la Vallée Rose à Fréjus, où Gilbert le patron, a créé un univers agricole authentique pour le bonheur des cuisiniers épicuriens ! Fruits, légumes, huile d’olive, pain, fromages, volailles, viandes, un vrai marché paysan du cru mais aussi de la région ! Une ambiance qui fait du bien aux yeux et aux corps ! Mais avant une pause au Marché de la Vallée Rose à Fréjus, où Gilbert le patron, a créé un univers agricole authentique pour le bonheur des cuisiniers épicuriens ! Fruits, légumes, huile d’olive, pain, fromages, volailles, viandes, un vrai marché paysan du cru mais aussi de la région ! Une ambiance qui fait du bien aux yeux et aux corps !

 

La Motte : authentique et pittoresque

Au Nord de la N7, entre Le Muy (5 km) et Draguignan (12 km) posé sur la rivière Endre, La Motte est un charmant et verdoyant village avec du vin réputé et un Golf célèbre, celui de Saint Endréol (Karine Ferri et Yoann Gourcuff ont fait leur mariage de rêve à la Motte et se sont mariés dans la petite église st Victor). La rivière Nartuby traverse La Motte au sud et offre au lieu dit Saut du Capelan, proximité du village, une de ses chutes les plus impressionnantes. Ce magnifique village pittoresque situé au cœur d’un riche vignoble traversé la Nartuby, futle premier village libéré lors du débarquement de Provence. Flâner dans ses ruelles désormais, est bienfaisant et dépaysant. Ce village a réellement un une âme …à palper sur place !

 

Troisième étape

Draguignan : la Cité du Dragon !

Draguignan, capitale de la Dracénie, « la cité du dragon » est la croisée des gorges du Verdon et du golfe de Saint-Tropez.

Authentique et brillante ! Draguignan c’est la Séduction Provençale pure, autour de sa « Tour de l’Horloge », de larges boulevards, rues piétonnes et musées, conférant à la sous-préfecture du Var, le charme d’un village et les atouts d’une ville ! Ambiance provençale garantie avec ses marchés, l’âme de ses ruelles et les trésors de ses musées.

Draguignan, se découvre ou se redécouvre en flânant dans ses rues, en écoutant ses murs chargés d’histoire, en regardant ses pierres… Vous aimerez respirer dans ses jardins et regarder la vielle ville depuis la Tour de l’horloge.

Cette tour est un bâtiment avec 18 mètres de hauteur en tout et a été construite aux environs du XIIIe siècle et XIVe siècle. Si l’on ajoute son Campanile en fer, la tour fait exactement 24 mètres. Elle domine la vieille ville de Draguignan et a été construite sur un éperon rocheux. Inscrite à l’inventaire des monuments historiques, elle est très forte en sens et en émotions. Et résonne toujours pour les Dracénois ! A voir !

4° et 5° étape : Taradeau et Les Arcs-sur-Argens

Découverte de la Fromagerie BERTIN : la Ferme du Belvezet à Taradeau

Il y a des histoires de famille et de terre touchantes. Celle là, est tendre et forte. JULIEN Bertin gère la Ferme du Belvezet à TARADEAU. Une exploitation de famille ! Florence et Philippe achètent en 1978, la ferme, une ruine à l’époque, sans eau et sans électricité. Ils démarrent avec 20 chèvres, 10 ruches et beaucoup d’espoir ! Un domaine qui a grandi ( 30 ha) à force de passion et de travail et JULIEN, leur fils ne pouvait que prendre la relève !
Désormais ses 70 chèvres sortent tous les jours dans la colline, sur la centaine d’hectares de garrigue et de bois qui entoure la ferme. Les bâtiments d’exploitation sont répartis entre grange, étables, salle de traite, laiterie et fromagerie (chambre froide, séchoir, salle d’affinage). Les chèvres sont des alpines chamoisées et les 4 vaches des tarines. Elles vivent dehors dans un grand parc au-dessous de la maison. Résultat, des fromages puissants en goût : 3 types de fromages lactiques, pâte pressée ensemencés par présure et petit lait et pâte molle par ferments lactiques ou yaourts.

Taradeau
Ce petit village provençal est implanté sur la D10 reliant Les Arcs (5 kilomètres) à Lorgues (8 kilomètres) et situé à 10 kilomètres de Draguignan. Dominé par une tour de guet de l’époque sarrasine et d’une chapelle du XIIème siècle, Taradeau est niché au coeur de la vallée de Florièye qui sort des gorges de Gayepan pour aller se jeter dans l’Argens. Pays de l’eau et du bon vin situé à 65 mètres d’altitude.

Cinquième étape
Les Arcs-Sur-Argens : La merveilleuse cité médiévale « Le Parage »

Vous aurez surement un vrai coup de cœur en découvrant le quartier médiéval du village des Arcs sur Argens. Il surplombe le centre-ville avec ses 1 500 hectares de forêt communale au cœur du massif des Maures. L’appellation « Parage » désignait autrefois le quartier des nobles du village. Très bien conservé, ce quartier vous fera plonger à travers ses ruelles, dans un autre temps au charme médiéval du XIII ème siècle… Un donjon de 19 mètres de haut, de nombreuses fontaines, et 4 portes (la porte du Réal, la porte Milante, la porte Basse ou de l’Horloge et la porte Haute) en permettaient l’accès. D’autres vestiges, comme la tour de l’Horloge et son campanile de 1662, la chapelle Saint-Pierre du XIIe siècle, chef-d’œuvre d’architecture romane et l’église Saint-Jean-Baptiste en font un lieu exceptionnel.

Les Arcs-sur-Argens
Les Arcs-sur-Argens chevauche la plaine des Maures et ses grands axes de circulation : l’autoroute A8, la RN7 et la voie ferrée Paris-Marseille-Nice-Italie. Elle a sa gare (Les Arcs-Draguignan, TGV et grandes lignes), qui dessert un territoire étendu du haut Var (Parc naturel régional du Verdon à 50 km) au golfe de Saint-Tropez (30 km).

Draguignan : la Tour de l'horloge
Village de la Motte Village de la Motte Draguignan Draguignan Village de la Motte Draguignan Village de la Motte Village de la Motte Village de la Motte Les Arcs sur-Argens : La merveilleuse cité médiévale Les Arcs sur-Argens : La merveilleuse cité médiévale Les Arcs sur-Argens : La merveilleuse cité médiévale Les Arcs sur-Argens : La merveilleuse cité médiévale

VLOG Road Trip n°3 : CAP VERS LA DRACENIE